Médicaments : le taux de remboursement à 15 % devrait être maintenu

Médicaments : le taux de remboursement à 15 % devrait être maintenu

Christophe Micas
| 09.09.2015
  • Médicaments : le taux de remboursement à 15 % devrait être maintenu - 1

Il n’y aura ni instauration d’un taux unique de remboursement des médicaments, ni suppression du taux à 15 %. Selon les « Echos.fr », le cabinet de la ministre de la Santé y serait opposé car que cela entraînerait trop de déremboursements.

L’idée de rembourser tous les médicaments à un taux unique (autour de 60 %) en lieu et place des trois taux actuellement en vigueur (15 %, 30 % ou 65 %) est l’une des propositions émises par Dominique Polton, conseillère auprès du directeur...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 10.09.2015 à 11h37

A quoi ça sert de nous bourrer le mou avec des projets pas terribles dont le ministère concerné ne veut pas ( comme l'histoire des médocs en GMS ) ? Le gens du ministère n'ont pas la TV , la radio , Lire la suite

Répondre
 
GUILLAUME N Pharmacien 09.09.2015 à 21h31

« On ne supprime pas le taux à 15%, on dérembourse les vignettes jaunes, nuance... Tout est dans la façon de le dire. Ça me rappelle le code de la route: je peux aller sur l'autre côté de la route et Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.