Affaire des ristournes au Québec : les pharmaciens plaident coupables

Affaire des ristournes au Québec : les pharmaciens plaident coupables

Mélanie Maziere
| 04.09.2015
  • Affaire des ristournes au Québec : les pharmaciens plaident coupables - 1

L’affaire avait été rendue publique en février. Plus de 300 pharmaciens affiliés à l’enseigne Proxim ont touché des ristournes interdites de la part du plus grand distributeur pharmaceutique américain, McKesson, dont la filiale canadienne a racheté Proxim en 2008. McKesson a en effet instauré un programme incitant le pharmacien à favoriser la vente de certains médicaments en échange d’avantages. Une pratique inacceptable pour l’Ordre des pharmaciens québécois qui a découvert le pot aux...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
photo pour le sous papier

À la Une Ces conditionnements qui emballent le patient Abonné

De la simple boîte en carton au dispositif injectable connecté, en passant par le blister intelligent et les étiquettes flashables, le conditionnement des médicaments connaît des évolutions spectaculaires. L’édition 2019 du salon « Pharmapack », rendez-vous incontournable des professionnels de ce secteur très spécialisé, vient de se tenir à Paris, avec 400 exposants venus de 71 pays et plus de 5... Commenter

Partenaires