PLFSS, loi de santé : médecins et pharmaciens sur le pied de guerre

PLFSS, loi de santé : médecins et pharmaciens sur le pied de guerre

Christophe Micas
| 03.09.2015
  • PLFSS, loi de santé : médecins et pharmaciens sur le pied de guerre-1

La rentrée est particulièrement agitée pour le gouvernement. Après les agriculteurs qui bloquent aujourd’hui la capitale, les professions médicales pourraient elles aussi se mobiliser prochainement.

La loi de santé, qui sera examinée au Sénat à partir du 14 septembre, reste un motif de grogne pour les médecins. La suppression du tiers payant généralisé obligatoire par la commission des Affaires sociales du Palais du Luxembourg (même si le dernier mot revient à l’Assemblée...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
CYRIL M Pharmacien 04.09.2015 à 14h19

Il faudra manifester le 30 septembre, nous avions déjà obtenu l'année dernière que les médicaments ne remplissent pas les rayons des grandes surfaces, il faut maintenant manifester pour sauvegarder Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 04.09.2015 à 16h25

Ce qui veut dire ne rien obtenir . A mon avis les médocs en GMS c'était impossible comme d'habitude , ça a été fait pour détourner l'attention de la réforme "honoraire" SFPF , stratégie qui a bien Lire la suite

Répondre
 
GUILLAUME N Pharmacien 03.09.2015 à 18h36

Bonsoir.
J'ai manifesté pour la première fois le 30 septembre dernier, je pensais que ce serait la première et la dernière fois...
J'espère que ça ne deviendra pas une habitude, car sinon, le Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 04.09.2015 à 11h50

Faut pas trop y compter : achetez des basquets confortables un sac à dos pour les boissons avec des bouteilles d'eau en plastique à moitié vidées mises au congélo pour glaçons , un petit jambon pour Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.