Études de santé : la filière reste sélective

Études de santé : la filière reste sélective

Marie Bonte
| 31.07.2015
  • Études de santé : la filière reste sélective - 1

Deux ans après leur entrée en Première année commune aux études de santé (PACES) en 2010, 9 % des étudiants seulement étaient parvenus à poursuivre des études de pharmacie, contre 22 % en médecine (3 % en odontologie et maïeutique), soit au total 37 % des candidats de la première heure. Ce taux global n’était que de trois points plus élevé à celui observé en Premier cycle d’étude médicale (PCEM1) et Premier cycle d’étude pharmaceutique (PCEP1) en 2009, un an avant l’introduction de la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn : « les pharmaciens sont partie prenante des CPTS »

À l’occasion de ses vœux à la presse, la ministre de la Santé a qualifié 2019 d’année « de débats et de nouvelles mesures ». À l’aune du grand débat national, dont le ministère compte intégrer les conclusions, la concertation sera... 1

  • À la UneCPTS : chacun cherche sa place

    Abonné
    maison de santé

    Cinq séances, c'est le temps que s'accordent l'assurance-maladie et les syndicats de professionnels de santé pour aboutir à une convention... Commenter

  • PDAUn médicament qui passe mal !

    Abonné
    blister

    Si les notices expliquant aux patients comment prendre leurs médicaments peuvent souvent leur paraître fastidieuses, répétitives ou... Commenter

  • HumeurLa conduite du prince

    Abonné

    Le prince Philip, donc l'époux de la reine Elizabeth d'Angleterre, est sorti "troublé" d'un accident de voiture. L'incident m'a alarmé.... Commenter

Partenaires