À nouveau, plusieurs centaines d’officines de trop

À nouveau, plusieurs centaines d’officines de trop

27.07.2015
  • À nouveau, plusieurs centaines d’officines de trop - 1

Une nouvelle fois, les chiffres de l’État diffèrent de ceux publiés par le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP). Alors que ces derniers faisaient état en juin dernier de 74 492 pharmaciens inscrits à l’Ordre et de 21 772 pharmacies en métropole (22 510 au total), la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) rattachée au ministère de la Santé, décompte 22 795 officines et recense 73 700 pharmaciens (salariés, libéraux ou mixtes) dans l’édition 2015 de son état de lieu des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
MARIE R Pharmacien 28.07.2015 à 09h02

chaque jour une pharmacie disparait et alfred hitchcock s 'en foutéperdument mais pas l 'ordre qui va réclamer la cotise

Répondre
 
PHILIPPE D Pharmacien 27.07.2015 à 17h37

« 285 officines ne paient pas de cotisation à l'ordre ? »

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 30.07.2015 à 16h34

Il y en a . Ceux qu'on connait disent qu'ils sont dégoûtés . L'ordre des infirmiers , qui a été rétabli par le Sénat je crois , ne nous semble pas très populaire non plus d'après nos infirmiers Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 27.07.2015 à 16h56

« L'État ne sait pas compter ? Il me semble bien qu'on est déjà vaguement au courant depuis longtemps ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 18

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.