Une administration tatillonne contre les ordonnances non conformes - Prescriptions en Allemagne : un prénom qui change tout

Une administration tatillonne contre les ordonnances non conformesPrescriptions en Allemagne : un prénom qui change tout

16.07.2015

Entrée en vigueur le 1er juillet, une réforme administrative portant sur la rédaction des ordonnances fait craindre aux pharmaciens de nouvelles sanctions de la part des caisses, d’autant que beaucoup de médecins ne sont toujours pas au courant des nouvelles règles auxquelles ils doivent se plier.

  • L’absence du prénom du médecin sur l’ordonnance peut entraîner le refus de payer le pharmacien

EN ALLEMAGNE, les ordonnances utilisées par les médecins n’ont rien à voir avec le beau papier à lettres bleues en usage de ce côté-ci du Rhin : il s’agit au contraire de simples formulaires imprimés, rouges ou verts selon la catégorie de prescriptions, au design aussi affriolant que celui de nos feuilles de maladie « cerfa ». Le médecin doit les remplir très scrupuleusement, les signer et apposer son cachet, avant que le patient ne les présente à la pharmacie. Depuis quelques jours, les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires