Directive européenne - L’Italie contrainte à son tour de vendre en ligne des médicaments

Directive européenneL’Italie contrainte à son tour de vendre en ligne des médicaments

16.07.2015

À l’instar de ses partenaires européens, l’Italie a dû appliquer, à contrecœur, les nouvelles règles de Bruxelles et autoriser la vente des médicaments sur la Toile.

LE MINISTÈRE de la Santé et l’AIFA, l’agence italienne du médicament, ont autorisé la vente sur le Net des médicaments sans ordonnance. Cette mise en conformité avec le droit européen devrait permettre aux Italiens de combattre le e-commerce, totalement illégal mais très florissant, notamment en ce qui concerne les ventes de Viagra, de produits anabolisants ou soi-disant amaigrissants, mais surtout extrêmement dangereux. « 70 % de produits vendus sur le Net relèvent de la contrefaçon et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn : « les pharmaciens sont partie prenante des CPTS »

À l’occasion de ses vœux à la presse, la ministre de la Santé a qualifié 2019 d’année « de débats et de nouvelles mesures ». À l’aune du grand débat national, dont le ministère compte intégrer les conclusions, la concertation sera... Commenter

Partenaires