La caisse du Tarn invite à substituer le « non substituable »

La caisse du Tarn invite à substituer le « non substituable »

Christophe Micas
| 10.07.2015
  • La caisse du Tarn invite à substituer le « non substituable »-1

La caisse primaire du Tarn souhaite rendre la substitution automatique. Sur son site, celle-ci indique à ses affiliés que, « depuis le 15 juin, le bénéfice du tiers payant est réservé exclusivement à l’acceptation du médicament générique par l’assuré, y compris pour les prescriptions médicales comportant la mention non substituable ».

Un durcissement des règles qui déplaît au Collectif interassociatif sur la santé (CISS), indique le Quotidien du Médecin.fr. « Le...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 21 Commentaires
 
MAEVA V Pharmacien 13.07.2015 à 21h48

« Dérembourser les princeps une fois pour toutes et on n'en parle plus ! »

Répondre
 
DOMINIQUE P Pharmacien 10.07.2015 à 23h43

« Quant est il des caisses mgen mg sncf camieg ..... qui ne font pas cas de ns ou pas ns ?
que certains confrères exercent ce type de pratique de tp sur princeps pour ces caisses quand d" autres resp Lire la suite

Répondre
 
Yazid F Pharmacien 10.07.2015 à 19h51

« Messieurs
Le courrier de la sécu a été explicite depuis le début de la substitution en terme de remboursement.
Pas de règle dérogatoire:quelque soit la mention en toute lettre ou autres abréviatio Lire la suite

Répondre
 
PIERRE T Médecin ou Interne 10.07.2015 à 19h31

« Cherchez sur le site de l'EMA ce document

Products for which the marketing authorisations are recommended for suspension by the CHMP on 22 January 2015

Confirmé fin mai pour 699 sur 700 géné Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 13.07.2015 à 16h47

Aucun rapport avec le sujet

Répondre
 
ludovic b Pharmacien 10.07.2015 à 18h59

Le médecin est un diagnosticien qui ne connait que partiellement les spécialités médicamenteuses...
Le pharmacien est LE professionnel du médicament. Nous ne sommes pas diagnosticiens et les Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.