Antidépresseurs : des risques de malformations congénitales confirmés

Antidépresseurs : des risques de malformations congénitales confirmés

Christophe Micas
| 09.07.2015
  • Antidépresseurs : des risques de malformations congénitales confirmés - 1

Une étude américaine publiée dans le « British Medical Journal » relance le débat sur l’utilisation de certains antidépresseurs pendant la grossesse. Celle-ci, qui a porté sur l’analyse de presque 18 000 mères d’enfants avec des anomalies congénitales et 10 000 mères d’enfants sans malformation, nés entre 1997 et 2009, confirme le risque. Deux inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) sont pointés du doigt : la fluoxétine, qui, selon les auteurs, est associée à un...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires