Les revenus des titulaires en baisse

Les revenus des titulaires en baisse

Marie Bonte
| 08.07.2015
  • Les revenus des titulaires en baisse-1

Les dernières statistiques publiées par l’INSEE relèvent que les revenus des pharmaciens titulaires sont en net recul, à -5,1 %, tandis que ceux des indépendants classiques accusent une baisse de 1,8 % entre 2011 et 2012 pour un revenu moyen mensuel de 3 110 euros. Toutefois, les titulaires continuent de compter parmi les travailleurs indépendants les mieux dotés avec un revenu mensuel moyen de 7 590 euros.

Seuls restent mieux gratifiés les professions juridiques et comptables (8 520 euros), les médecins et les dentistes (8 090 euros). À noter que pour ces professionnels, la baisse a été amortie à -2,7 %. Les paramédicaux touchent quant à eux, en moyenne, 3 480 euros par mois, soit 1 % de moins qu’un an auparavant.

De nombreuses disparités marquent le revenu des pharmaciens titulaires. Le revenu plancher des 25 % de titulaires les mieux payés est 3 fois supérieur au revenu plafond des 25 % les moins bien rémunérés. Cette statistique reflète la réalité, selon Philippe Besset, vice-président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

Il déplore la perte de revenus dont est victime la profession : « Ceci n’est qu’un début. Ces chiffres 2012 augurent d’une diminution continue pour les années à venir. À l’exception de 2013, où la profession a été épargnée grâce aux effets de la convention qui ont permis de stabiliser la baisse. En 2014 et 2015, nous avons subi des PLFSS parmi les plus lourds de la décennie. L’année dernière, cette pression sur nos revenus n’a pu être compensée en raison du retard pris sur l’introduction de l’honoraire. Et cette année, la nouvelle rémunération ne pourra pallier la baisse très importante des prix. »

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 6 Commentaires
 
daniel c Pharmacien 09.07.2015 à 19h13

Travailler plus pour gagner plus c'était avant
travailler plus pour gagner moins c'est maintenant

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 09.07.2015 à 00h26

7500 c'est beau , ça ne sert pas qu'à payer les emprunts ( capital ) mais aussi les impôts . Au final c'est pas le Pérou . Si on en perd un peu on ne s'en aperçoit pas tellement on est imposés c'est Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 08.07.2015 à 22h02

« Mon associé et moi gagnons moins que notre adjointe depuis 4 ans !!!
Encore un petit effort M. Besset et bientôt je gagnerai moins que nos préparatrices .... ce qui est déjà le cas si on calcule en Lire la suite

Répondre
 
EDOUARD V Pharmacien 08.07.2015 à 18h40

et l 'an prochain 6750 et toujours les mêmes emprunts...

Répondre
 
marc yacir r Pharmacien 08.07.2015 à 17h55

Il faudrait militer pour dire que 7590€ de salaire est pour rembourser l'emprunt...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.