Buprénorphine : l’Académie de médecine prône la prescription de génériques

Buprénorphine : l’Académie de médecine prône la prescription de génériques

Marie Bonte
| 03.07.2015
  • Buprénorphine : l’Académie de médecine prône la prescription de génériques-1

Afin d’enrayer le trafic et le mésusage du Subutex (buprénorphine chlorhydrate), l’Académie nationale de médecine recommande de préférer la prescription de génériques à celle du princeps dans le cadre du sevrage des héroïnomanes. Il apparaît en effet que les génériques sont moins solubles dans l’eau et ne peuvent donc pas être utilisés en injection intraveineuse, comme le font certains toxicomanes avec le Subutex.

Cet usage détourné du produit qui procure un effet « shoot »...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires