Spécial 30 ans - Un entretien avec Igor et Grichka Bogdanov - « Dans 30 ans, le pharmacien promettra presque l’immortalité »

Spécial 30 ans - Un entretien avec Igor et Grichka Bogdanov« Dans 30 ans, le pharmacien promettra presque l’immortalité »

29.06.2015

« Il n’y aura pas de big bang de la pharmacie ». Voilà ce que prédisent les animateurs vedettes spécialistes de futur et de science-fiction. Pour Igor et Grichka Bogdanov, le pharmacien de chair et d’os ne sera pas avalé par les machines. Tout au contraire. En utilisant au mieux les nouvelles technologies issues de la révolution numérique et en appuyant son expertise sur les progrès de l’intelligence artificielle, celui-ci confortera son rôle de vulgarisateur médical auprès du public. Les deux frères évoquent aussi une autre révolution, moléculaire celle-là, qui fournira aux officinaux de 2050 les outils d’une pharmacie moderne et personnalisée capable de repousser les frontières de la maladie jusqu’au rêve de l’immortalité…

  • Pour Igor et Grichka Bogdanov, le rôle du pharmacien ne pourra que s'accroître dans l'avenir
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Comment voyez-vous la profession de pharmacien dans 30 ou 50 ans ?

GRICHKA BOGDANOV.- Je vois trois grandes tendances pour la pharmacie de demain. La première est représentée par la dématérialisation, la pharmacie sera sans doute de plus en plus traversée par la révolution numérique. La deuxième est sous tendue par l’explosion de la recherche thérapeutique porteuse de nouvelles molécules de plus en plus pointues et ciblées. La troisième tendance est celle qui...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.