Ramadan et médicament

Ramadan et médicament

Marie Bonte
| 18.06.2015
  • Ramadan et médicament-1

Le mois du Ramadan et ses préceptes concernant le jeûne soulèvent de nombreuses questions sur l’usage du médicament. Théoriquement, toute administration de traitement est interdite entre le lever et le coucher du soleil au même titre que l’ingestion de nourriture et de boisson. Cependant, le respect du jeûne peut poser de nombreuses difficultés aux malades chroniques. À noter que le Coran autorise une rupture de jeûne en cas de maladie, mais nombreux sont les patients à souhaiter respecter...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rémunération

Économie : 100 millions d'euros de perte en 2018 selon la FSPF

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) dresse à son tour le bilan économique des neuf premiers mois de la mise en place de la nouvelle rémunération. S’appuyant sur les chiffres fournis par IQVIA... 5

Partenaires