Népal : le misoprostol utilisé pour réduire la mortalité après accouchement

Népal : le misoprostol utilisé pour réduire la mortalité après accouchement

Mélanie Maziere
| 17.06.2015
  • Népal : le misoprostol utilisé pour réduire la mortalité après accouchement-1

L’hémorragie post-partum est la première cause de mortalité maternelle dans le monde. Grâce aux efforts de l’organisation mondiale de la santé (OMS) et des gouvernements, le taux de mortalité a fortement diminué partout dans le monde, excepté dans les pays en développement où surviennent 99 % des morts maternelles et où seulement 35 % des naissances ont lieu en présence d’un professionnel qualifié. « Slate » relate l’expérience népalaise qui, grâce à une décision...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Grand débat

Participez au Grand débat national : « le Quotidien » vous donne la parole

À l’occasion du Grand débat national, nehs et le Groupe profession santé (GPS) réunissant « le Quotidien du pharmacien », « le Quotidien du médecin », « le Généraliste », « infirmiers.com », s’associent pour lancer une grande enqu... Commenter

Partenaires