Le braquage était presque parfait

Le braquage était presque parfait

Christophe Micas
| 12.06.2015
  • Le braquage était presque parfait-1

Un pharmacien d’Ottawa, au Canada, est accusé de méfait public, de fraude et de complot pour commettre un acte criminel. L’affaire remonte à la fin du mois d’octobre 2014 : le titulaire est braqué par un homme armé d’un couteau qui repart avec une importante quantité de médicaments sous le bras. Le pharmacien, Waseem Shaheen, porte alors immédiatement plainte. Mais, interrogé par les policiers sur le déroulement des faits, l’officinal canadien s’emmêle quelque peu les pinceaux et...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.