La Cour des comptes appelle à plus de contrôle de la CMU-C

La Cour des comptes appelle à plus de contrôle de la CMU-C

Charlotte Demarti
| 04.06.2015
  • La Cour des comptes appelle à plus de contrôle de la CMU-C-1

La CMU-C, comme l’autre dispositif d’aide à la santé destinés aux plus démunis, l’ACS (aide à l’acquisition d’une complémentaire santé), doivent être davantage contrôlés, leur gestion simplifiée et les conditions d’accès examinées, préconise la Cour des comptes dans un rapport présenté au Sénat. « Ces aides méritent d’exister et jouent un rôle majeur pour l’accès aux soins de la partie la plus défavorisée de nos concitoyens », reconnaît Antoine Durrleman, auteur du rapport....

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 08.06.2015 à 10h57

La question est : pourquoi ne s'habillent-ils pas avec des vêtements bon marché ? Je le fais souvent quand je trouve le produit correct , ça permet d'en acheter en plus grand nombre . Soit ils n'ont Lire la suite

Répondre
 
ludovic b Pharmacien 05.06.2015 à 08h56

Un bon contrôle sera le bienvenu !!! JE me suis toujours demandé comment font certaines de ces personnes pour être habillée de la tête aux pieds en vêtements de marque et être CMU tandis que moi qui Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.