Prostitution : des coûts de santé de 86 millions d’euros

Prostitution : des coûts de santé de 86 millions d’euros

Mélanie Maziere
| 29.05.2015
  • Prostitution : des coûts de santé de 86 millions d’euros-1

La facture santé des prostituées est estimée à 86 millions d’euros en France, selon l’étude Prostcost menée par la société Psytel pour le Mouvement du Nid, partisan de l’abolition de la prostitution et de la pénalisation des clients. Ces résultats sont présentés alors que la France a refusé, en 2014, la proposition de la Commission européenne aux Etats-membres d’intégrer, dans le calcul de leur PIB, le chiffre d’affaires de la prostitution. Des chiffres qui tombent également à...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
DOMINIQUE S Pharmacien 02.06.2015 à 16h51

Je suppose que les deux intervenants sont des hommes. Comment peut-on assimiler la prostitution à un travail, lui attribuer un chiffre d'affaire, une TVA etc...Imaginez ce qu'est la vie de ces Lire la suite

Répondre
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 30.05.2015 à 15h37

« On pourrait relancer les maisons closes (comme en Allemagne). Cela permettrait d'encadrer l'activité, de la contrôler sanitairement, et même (avec le même souci de com démagogique du gouvernement) d Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 01.06.2015 à 12h49

Non mais on peut en faire un statut OFFICIEL d' INDÉPENDANT RÉSIDANT : propriété personnelle obligatoire du lieu ( ou association de "professionnels" entre eux ) , cotisations au forfait un peu élevé Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 20

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.