Une nouvelle voie de production de la morphine

Une nouvelle voie de production de la morphine

Mélanie Maziere
| 19.05.2015
  • La molécule de morphine.

Des biologistes de l’université de Californie à Berkeley ont démontré qu’il était possible de produire de la morphine sans avoir besoin du pavot. Leur étude fait part de la découverte d’une étape clé de la fabrication d’opiacés à partir de levure génétiquement modifiée, nourrie avec du sucre. Dans la revue « Nature Chemical Biology », ils expliquent avoir introduit un gène de betterave dans la levure, ce qui permet de « transformer la tyrosine en réticuline, point de départ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires