Abus de NS : les premières sanctions pourraient tomber

Abus de NS : les premières sanctions pourraient tomber

18.05.2015
  • Abus de NS : les premières sanctions pourraient tomber-1

Un rhumatologue de Haute-Garonne pourrait être le premier médecin condamné pour avoir abusé de la mention « non substituable » (NS). Cet excès de NS relevé par la caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) du département entre le 1er septembre et le 31 décembre 2013, aurait généré un surcoût pour l’assurance-maladie de 968,39 euros. La sanction envisagée par la CPAM est une pénalité « dont le montant maximum est égal à 50 % des sommes indûment prises en...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
pharma grognon Pharmacien 19.05.2015 à 15h48

jean l a tout a fait raison. Nos ROSP baissent à cause des NS non pris en compte par la sécu, tandis que les prescripteurs toucheront leurs pleines ROSP... scandaleux !

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 19.05.2015 à 14h16

500€ c'est énorme sur la moyenne trimestrielle de rémunération des médecins ? Peuchère vous croyez qu'il va s'en remettre ? Vous croyez que ça suffira à lui faire affronter les patients récalcitrants Lire la suite

Répondre
 
MAGALI S Pharmacien 18.05.2015 à 17h26

si l'usage excessif du NS coute 110 millions par an (mais attention hôpital inclus...), il a le bonheur de rapporter 44 millions d euros sur le dos des pharmaciens en officine qui ne perçoivent Lire la suite

Répondre
 
STEPHANE G Pharmacien 18.05.2015 à 17h06

il serait peut être temps que la cpam commence à éventuellement attaquer prudemment les médecins sans les déranger bien sûr!
une sanction de 50% des sommes dépensées c'est très light!!!!
vous Lire la suite

Répondre
 
jean l Pharmacien 18.05.2015 à 16h44

ca coute à la sécu, certes,
mais ca coûte aussi aux phramaciens!
pour ma part, 2000 euros perdus sur le ROSP à cause des medecins voisins qui mettent du NS sur 3 grosses molecules...
je suis Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.