Une rentabilité incertaine

Une rentabilité incertaine

30.04.2015
  • Développement des biosimilaires

Pour les fabricants, la rentabilité des produits biosimilaires reste incertaine. « Le temps et le coût de développement de ces produits sont bien supérieurs à ceux des produits génériques et leurs probabilités de succès bien plus faibles », estime Jean-Michel Peny, président de Smart Pharma Consulting. Ils sont nettement plus coûteux que les génériques (1 à 4 millions de dollars, contre 50 à 100 millions de dollars) et trois fois plus long à développer (2,5 ans en moyenne, contre 7,5 ans)...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires