Mylan rejette l’offre de Teva, qui persiste

Mylan rejette l’offre de Teva, qui persiste

Mélanie Maziere
| 28.04.2015
  • Mylan rejette l’offre de Teva, qui persiste - 1

Le groupe américain Mylan a rejeté lundi l’offre de rachat de 40 milliards de dollars du génériqueur israélien Teva, qu’il estime « sous-évaluée », en soulignant qu’il n’étudierait pas d’offre en dessous de 100 dollars par action. Il ajoute qu’un tel rapprochement n’a pas été bien accueilli par ses clients et partenaires et qu’il l’exposerait à « une culture problématique et à une direction qui ne s’est pas distinguée par la création de valeur pour les actionnaires ». Car les actions de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires