À Fécamp - Fusion réussie de deux pharmacies

À FécampFusion réussie de deux pharmacies

23.04.2015

Face à l’hyper concentration des officines de Fécamp et un relatif déclin démographique, deux titulaires ont choisi de fusionner.

  • De gauche à droite : Coralie et Pierre-Gilles Soussan, Stéphanie Isaac et Luc Peray

« JE LEUR AI DIT qu’ils fermaient la plus vieille pharmacie de Fécamp », constate, amer, l’opticien de la rue Alexandre-Legros. Cette rue de l’hyper-centre du port normand vire d’ailleurs au désert commercial : il reste bien des banques et un musée, mais un parfumeur est parti pour la rue piétonne, et plusieurs commerces cherchent repreneur. Coralie et Pierre-Gilles Soussan, les titulaires de cette officine (créée en 1775 !) ont, en effet, rejoint début mars Stéphanie Isaac et Luc Peray à...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 1

Partenaires