Teva lance une OPA hostile sur Mylan

Teva lance une OPA hostile sur Mylan

Mélanie Maziere
| 22.04.2015
  • Teva lance une OPA hostile sur Mylan - 1

Le numéro un mondial des génériques, l’Israélien Teva, a finalement fait taire les rumeurs qui agitaient les milieux boursiers depuis vendredi. Il lance une OPA non sollicitée de 40,1 milliards de dollars, à 82 dollars par action, sur son homologue américain Mylan. Le groupe Teva avait refusé de commenter ces rumeurs. La fusion de ces deux entreprises donnerait naissance à un mastodonte des médicaments génériques, avec un chiffre d’affaires annuel d’environ 30 milliards de dollars. Mais...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
plfss

À la Une Des missions en plus, de l'argent en moins Abonné

Feuille de route du système de santé pour la prochaine année, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2020 a été adopté par l’Assemblée nationale le 3 décembre. Il contient quelques avancées notables pour l’exercice officinal dans un cadre budgétaire qui demeure, une fois de plus, très contraint. 4

Partenaires