Dispensation : les bonnes pratiques qui valaient un milliard

Dispensation : les bonnes pratiques qui valaient un milliard

Christophe Micas
| 21.04.2015
  • Dispensation : les bonnes pratiques qui valaient un milliard-1

Un projet d’arrêté de bonnes pratiques de dispensation vient d’être présenté à la profession. Celui-ci concerne l’ensemble des médicaments, prescrits ou non, vendus à l’officine ou sur Internet. « Nous sommes d’accord avec les orientations du texte sur l’évolution du métier, notamment sur la qualité ou les nouvelles taches que devraient accomplir les officines, mais il est absolument hors de question pour nous que tout nouveau travail demandé à la pharmacie d’officine ne soit pas...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 7 Commentaires
 
JEAN CLAUDE L Industrie Pharmaceutique 25.04.2015 à 13h28

« À ma connaissance les honoraires de dispensation rémunèrent déjà la qualité de la dispensation , non. ?
Par conséquent, de quelle rémunération s'agit il ?
Quant au milliard dont il est question, Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 22.04.2015 à 14h51

On a pas un milliard , le gouvernement ne va pas le donner non plus , ça veut dire NON au lieu de oui ! A moins de faire semblant , ce qui ne sert à rien d'autre que se tromper ! Ce qui est nouveau Lire la suite

Répondre
 
CYRIL M Pharmacien 21.04.2015 à 20h01

« Ce n'est pas ce qui s'est passé pour les laboratoires d'analyses médicales ? On va les suivre... »

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 21.04.2015 à 18h40

« 1 milliard.... si ce texte est assorti d'un délai de 200 ans pour se mettre aux normes, ça pourra passer, sinon.... »

Répondre
 
cf Pharmacien 21.04.2015 à 17h53

La destruction du réseau n'est pas assez rapide aux yeux de l'Ordre et des autorités.. On va accélérer les choses ,à la manière employée pour les laboratoires d'analyse en fabricants des normes et Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.