Un même médicament pourrait traiter l’anxiété et l’obésité

Un même médicament pourrait traiter l’anxiété et l’obésité

Mélanie Maziere
| 17.04.2015
  • Un même médicament pourrait traiter l’anxiété et l’obésité-1

Des chercheurs de l’université d’Ottawa, au Canada, ont découvert que le même processus biologique permet de réguler l’obésité et l’anxiété. Et, du même coup, qu’un médicament en cours d’essai clinique dans l’obésité pourrait ainsi offrir des perspectives dans l’anxiété. Il s’agit de la trodusquemine, une molécule qui inhibe l’activité de l’enzyme PTP1B, qui joue elle-même un rôle auprès du gène LM04 et du système endocannabinoïde naturel. Le cerveau produit en effet une substance...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Telemedecine

À la Une Téléconsultation, mode d'emploi Abonné

Longuement expérimentée, la télémédecine va devenir une réalité pour tous les Français le 15 septembre prochain. Téléconsultation et télé-expertise sont désormais encadrées par un avenant à la convention médicale. Un nouveau dispositif dans lequel les pharmaciens devraient pouvoir trouver leur place. Commenter

Partenaires