La loi de santé adoptée, mais toujours contestée

La loi de santé adoptée, mais toujours contestée

Christophe Micas
| 15.04.2015
  • La loi de santé adoptée, mais toujours contestée - 1

Le projet de loi de modernisation de la santé a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale par 311 voix contre 241. Un projet de loi qui offre notamment la possibilité aux pharmaciens adjoints de détenir une fraction du capital d’une officine jusqu’à 10 % tout en gardant le statut de salarié. Le texte permet également l’expérimentation de salles de shoot et prévoit la généralisation du tiers payant chez le médecin. « À travers ce vote massif en faveur du projet de loi, les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Laits infantiles contaminés : les pharmaciens ont fait le job, selon l’USPO

Selon Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), les titulaires ont, en majorité, très bien géré la crise des laits contaminés. De même, la profession a parfaitement joué son rôle dans... 9

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.