La loi de santé adoptée, mais toujours contestée

La loi de santé adoptée, mais toujours contestée

Christophe Micas
| 15.04.2015
  • La loi de santé adoptée, mais toujours contestée - 1

Le projet de loi de modernisation de la santé a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale par 311 voix contre 241. Un projet de loi qui offre notamment la possibilité aux pharmaciens adjoints de détenir une fraction du capital d’une officine jusqu’à 10 % tout en gardant le statut de salarié. Le texte permet également l’expérimentation de salles de shoot et prévoit la généralisation du tiers payant chez le médecin. « À travers ce vote massif en faveur du projet de loi, les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
assemblée

À la Une Substitution biosimilaire : les pharmaciens ne renoncent pas Abonné

En commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, la substitution biosimilaire n’a pas trouvé voix au chapitre. Dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, le développement de ces médicaments est envisagé au seul moyen de la prescription, et les amendements en faveur de la substitution ont tous été rejetés. De son côté, l'assurance-maladie met sur pied un... 1

Partenaires