Les groupements unis pour défendre le droit de communiquer

Les groupements unis pour défendre le droit de communiquer

Mélanie Maziere
| 14.04.2015
  • Les groupements unis pour défendre le droit de communiquer-1

L’union fait la force. C’est pourquoi le Collectif des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO), l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) et la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie Federgy se sont réunis pour élaborer un plan d’action en termes de communication. Un groupe de travail regroupant les trois entités a été créé. L’objectif est de « favoriser la mise en place d’assises de la communication d’ici à la fin de l’année 2015, suivies de propositions sur ce sujet aux autorités de tutelle », ainsi qu’au niveau européen. De plus, les trois organisations veulent participer au débat sur Internet. Elles appellent à la reconnaissance des groupements et enseignes comme étant des « acteurs incontournables de la modernisation de l’officine », modernisation qui ne peut se passer d’une communication sur « l’ensemble des services apportés par les pharmaciens à leurs concitoyens ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires