Hexyon, nouveau vaccin hexavalent chez les nourrissons

Hexyon, nouveau vaccin hexavalent chez les nourrissons

Mélanie Maziere
| 07.04.2015
  • Hexyon, nouveau vaccin hexavalent chez les nourrissons-1

Hexyon est un nouveau vaccin développé par Sanofi Pasteur MSD dans la primovaccination et le rappel des nourrissons de 6 semaines à 24 mois, contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B, la poliomyélite et les maladies invasives à hæmophilus influenzae b (Hib). Il vient compléter l’arsenal vaccinal à disposition, qui comprenait jusqu’alors deux pentavalents (sans la valence hépatite B), quatre tétravalents dont deux à doses atténuées des valences coqueluche et diphtérie, et...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
Thilo D Pharmacien 08.04.2015 à 11h46

Il aurait mieux valu commercialiser un pentavalent, je touche du bois, Infanrix hexa ne manque pas (encore).

Répondre
 
YVES M Pharmacien 07.04.2015 à 18h23

Ça tombe hyper bien vu les différentes pénuries actuelles les gentils VM vont se régaler en visitant les médecins

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 07.04.2015 à 16h56

Tolérance "proche de..." donc moins bonne, plus grande d'effets indésirables en cas d'association au Prévénar, association extrêmement fréquente... Pourquoi ce produit a-t-il une AMM ? Comment le Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.