Les effets inattendus d’un antiparkinsonien - Le médicament qui rend gentil

Les effets inattendus d’un antiparkinsonienLe médicament qui rend gentil

Didier Doukhan
| 30.03.2015
  • Le médicament qui rend gentil - 1

APRÈS la molécule du bonheur, celle de la minceur ou encore de l’amour, voici venu le médicament de la gentillesse. Son principe actif, la tolcapone, n’est pas tout à fait nouveau puisque notre cher Vidal le décrit comme étant un inhibiteur, sélectif et réversible, de la catéchol-O-méthyltransférase (COMT), actif par voie orale. Selon le gros livre rouge, lorsqu’elle est administrée en même temps que la lévodopa et qu’un inhibiteur de la décarboxylase d’un acide aminé aromatique (AADC-I),...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 8

Partenaires