Un objectif de 350 millions d’euros d’économies en trois ans - Générique à tous les étages

Un objectif de 350 millions d’euros d’économies en trois ansGénérique à tous les étages

30.03.2015

Un nouveau plan d’action en faveur du générique prévoit de gagner cinq points en trois ans dans les prescriptions et de faire économiser 350 millions d’euros. Pour y parvenir, le gouvernement mise sur les médecins de ville, les patients, mais surtout sur l’hôpital. Les pharmaciens qui jouent le jeu du générique depuis dix ans, adhérent à l’unanimité à ce plan. En revanche, les médecins, survoltés par le projet de loi de Santé, ont décidé de le bouder.

  • L’hôpital constitue le principal volet du dispositif

LA FRANCE a trois ans pour redresser la barre. Dans les pharmacies françaises le médicament générique ne représente qu’une boîte sur trois, contre trois sur quatre au Royaume-Uni et en Allemagne. Un plan triennal conclu le 24 mars entre le ministère de la Santé et pas moins d’une quarantaine d’acteurs, dont les pharmaciens (voir encadré), a pour ambition d’augmenter de cinq points dans les trois ans la part des prescriptions dans le répertoire, pour atteindre 45 % du volume total du...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires