La loi de santé en débat

La loi de santé en débat

Christophe Micas
| 26.03.2015

TRÈS CONTESTÉ par les médecins, le projet loi de santé présente, à l’inverse, quelques avancées pour les pharmaciens. Mais surtout, il représente l’alternative à la loi Macron qui envisageait une refonte complète du modèle officinal français, comme le souhaitait également son prédécesseur à Bercy, Arnaud Montebourg. En effet, à l’été 2014, le plan pour relancer la croissance et le pouvoir d’achat de l’ex-ministre de l’Économie prévoyait ni plus ni moins que de « faire sauter le capital,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires