Plan générique : les pharmaciens approuvent, les prescripteurs refusent

Plan générique : les pharmaciens approuvent, les prescripteurs refusent

Marie Bonte
| 25.03.2015
  • Plan générique : les pharmaciens approuvent, les prescripteurs refusent-1

Un marathon de plusieurs heures a abouti mardi à la signature du plan triennal 2015-2017 sur le générique. Un plan en sept axes, dont le principal concerne le renforcement du générique à l’hôpital et qui est destiné à augmenter « la prescription de cinq points dans le répertoire », comme l’indique le document de référence.

Ce plan devrait permettre grâce à un renforcement de la prescription en DCI et une campagne de communication grand public, d’augmenter la part du...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 12 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 27.03.2015 à 00h49

Pour avoir des génériques en stock nous devons pouvoir les substituer , personne n'aura toutes les marques à la fois , ce qui d'ailleurs ne sert à rien . Certains génériques ou princeps sont Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 26.03.2015 à 10h09

Pharmaciens d'officine, comprenez-vous bien les propos ci-dessous de M C de l'industrie ? Aujourd'hui les génériqueurs ne vont plus se tourner vers nous, nous ne les intéressons plus !! Ils vont se Lire la suite

Répondre
 
FRANCOIS G Pharmacien 26.03.2015 à 09h57

madame,
dans votre article, je lis "les pharmaciens étaient représentés par leur deux syndicats"
vous voudrez bien préciser à nos confrères (vos lecteurs) qu'il n'y a pas deux syndicats mais Lire la suite

Répondre
 
Didier DOUKHAN La rédaction du Quotidien du Pharmacien 26.03.2015 à 10h16

Monsieur,
Je suis désolé de vous faire remarquer que vous nous avez mal lu... Nous n'avons pas écrit "représentés par leurs deux syndicats", ce qui en effet aurait été critiquable, mais Lire la suite

Répondre
 
FRANCOIS G Pharmacien 26.03.2015 à 10h22

effectivement , je vous prie d'accepter mes excuses
François GAYON

Répondre
 
Pascal C Pharmacien 26.03.2015 à 00h08

Oui, je suis d'accord avec Cyril M. Il y en assez de rester embourbé dans un immobilisme indécent et coûteux sous prétexte de ne surtout brusquer la susceptibilité des médecins !! Ce sont des Lire la suite

Répondre
 
Patrick D Médecin ou Interne 26.03.2015 à 10h56

hum, vous avez l'air de lier la prescription en DCI à la délivrance de génériques
c'est oublier que le prescripteur continue d'avoir le droit de mentionner "non substituable"

et, en tant que Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 27.03.2015 à 18h03

Vos arguments sont désolants, cela ne vaut même pas la peine de contre-argumenter.

Répondre
 
Michel C Industrie Pharmaceutique 25.03.2015 à 17h35

"Les médecins mettent en danger leurs propres patients. "
"…pour tout médecin qui n'indique pas la DCI : pénalités financières." Hou là, comme voius y allez…
Ok pour que le patient accepte les génér Lire la suite

Répondre
 
LMARIE ODILE M Pharmacien 30.03.2015 à 17h18

« Le pharmacien, spécialiste du médicament, travaille avec des partenaires qu'il connait et juge sérieux!
Qui est alors mieux placé pour choisir ? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.