La suppression de la vaccination à l’officine inquiète le CNGPO

La suppression de la vaccination à l’officine inquiète le CNGPO

24.03.2015
  • Pascal Louis, président du CNGPO.

La suppression du projet de loi de santé de la vaccination par les pharmaciens passe mal du côté du Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO). À ses yeux, ce débat peut mettre en péril les opérations misant sur l’inter-professionnalité développées ces derniers temps. Sans parler des risques pour la santé publique, alors même que la couverture vaccinale recule dans l’Hexagone. Pour son président, Pascal Louis, la coordination entre les professionnels de santé...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 9 Commentaires
 
cf Pharmacien 25.03.2015 à 16h29

Les préparateurs semblent exclus du système.. Ce sont pourtant eux , avec 99.99% de chance, qui vont
hériter de la corvée..et faire le travail ..

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 26.03.2015 à 10h27

Ces propos sont inquiétants jf. Vous sous-entendez par ex qu'un titulaire ferait la formation ad-hoc et qu'ensuite ce sont les préparateurs qui vaccineraient à l'officine ? Si cela devait se produire Lire la suite

Répondre
 
luc a Autre Professionnel Santé 26.03.2015 à 10h28

tu ne travailles vraiment pas beaucoup...bel exemple!!!!

Répondre
 
CYRIL M Pharmacien 25.03.2015 à 10h55

De toutes le façons, le DP ne sert à rien du tout !

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 25.03.2015 à 09h12

Compte tenu de la haine et du mépris que nous avons pu lire dans les propos des médecins et des infirmières mettant ostensiblement en avant notre "incompétence", une rencontre Lire la suite

Répondre
 
DOMINIQUE S Pharmacien 24.03.2015 à 21h28

« FRanchement, si j'avais eu envie de faire des injections, j'aurais fait médecine ou infirmière. Bien contente de ne pas avoir à faire ça. Chacun son métier. »

Répondre
 
FRÉDÉRIC D Autre 24.03.2015 à 19h43

« Le DP n'est pas la solution. Seul , le carnet de vaccination électronique ( CVE ; voir "mesvaccins.net" ) permet une véritable gestion interprofessionnelle de la vaccination avec un carnet qui appa Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.