Affaire des bébés de Chambéry : une nouvelle bactérie identifiée

Affaire des bébés de Chambéry : une nouvelle bactérie identifiée

Marie Bonte
| 18.03.2015
  • Affaire des bébés de Chambéry : une nouvelle bactérie identifiée-1

Une entérobactérie, baptisée rouxiella chamberiensis, est à l’origine du décès à l’hôpital de Chambéry en décembre 2013, de trois nourrissons dont elle avait contaminé les poches parentérales. Un quatrième grand prématuré avait pu être sauvé in extremis.

Selon l’Institut Pasteur, cette entérobactérie jamais décrite a été identifiée par la communauté scientifique et a été reconnue après séquençage de l’intégralité de son génome par le comité international de taxonomie. Elle a...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires