Dermocosmétique - Toutes les nouveautés du printemps 2015

DermocosmétiqueToutes les nouveautés du printemps 2015

Christine Nicolet
| 16.03.2015

Un salon de pharmaciens à l’orée du printemps ? Voilà une bonne occasion de dresser un inventaire (presque) exhaustif des nouveautés du rayon dermoscosmétique. Si vous ne pouvez pas les découvrir dans les allées de PharmagoraPlus, découvrez-les au moins dans les lignes qui suivent. Cette année, les lancements font rimer précision, et perfection avec protection et séduction.

  • Toutes les nouveautés du printemps 2015 - 1
  • Science et beauté, couple star de l’officine
  • Les soins du visage font peau neuve
  • Toutes les nouveautés du printemps 2015 - 4
  • Toutes les nouveautés du printemps 2015 - 5

PLUS RIEN à cacher ! Pour en finir avec la double peine des peaux grasses à imperfections, les pigments minéraux « caméléons » de Normaderm BB Clear fusionnent avec la peau sans démarcation ni surcharge (Vichy). Rougeurs et/ou boutons disgracieux ? Coupez la poire en deux : le soin Flash Perfection Sérum embellisseur assure un effet « peau neuve » avec de l’eau cellulaire de poire et un extrait de pépins de poire (Bio by Nuxe). Parce que les imperfections ne s’arrêtent pas aux portes de l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires