Nouvelles missions - Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Nouvelles missionsLe jeu en vaut-il la chandelle ?

16.03.2015

Si les nouveaux services officinaux présentent des avantages en termes de santé et d’économie de santé, il reste encore, pour le pharmacien, à obtenir leur meilleure rémunération, afin de les instaurer durablement à l’officine.

  • Les tests de diagnostic rapide des angines à streptocoques : une mission très discutée

ENTRETIENS pharmaceutiques sur les AVK ou l’asthme, test de dépistage rapide, renouvellement de prescription de pilule, programmes d’éducation thérapeutique… Depuis la loi HPST, les pharmaciens peuvent initier de nouveaux services à l’officine. Avec plusieurs objectifs à la clé. Ces missions visent à améliorer la santé du patient, à désengorger les cabinets médicaux et à faire réaliser des économies à la Sécurité Sociale. De plus, pour le pharmacien, elles sont un moyen d’être reconnu...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires