Une étude remet en cause l’antalgique vedette - Paracétamol : plus de peur que de mal

Une étude remet en cause l’antalgique vedetteParacétamol : plus de peur que de mal

Christophe Micas
| 12.03.2015

L’étude largement médiatisée pointant les dangers potentiels du paracétamol a semé la peur chez les Français. Pourtant, à y regarder de plus près, ses résultats ne sont peut-être pas si éloquents qu’il y paraît… Simple revue générale de quelques études bien choisies où les biais sont nombreux, ce travail suscite les critiques de plusieurs experts.

  • légende

LE PARACÉTAMOL n’en finit pas de faire parler de lui. Il y a quelque temps, une augmentation de la taille des conditionnements de l’antalgique vedette était évoquée (« le Quotidien » du 5 février). Aujourd’hui, le médicament le plus utilisé en France (500 millions de boîtes vendues en 2012) est pointé du doigt pour sa dangerosité. Selon une étude menée par des chercheurs britanniques et publiée dans le « British Medical Journal » (BMJ), la prise régulière et à long terme du paracétamol se...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires