Philippe Pasdeloup veut renforcer la démocratie participative au sein du réseau - Les priorités du nouveau président d’Alphega Pharmacie

Philippe Pasdeloup veut renforcer la démocratie participative au sein du réseauLes priorités du nouveau président d’Alphega Pharmacie

12.03.2015

Titulaire à Bourges, Philippe Pasdeloup est président d’Alphega Pharmacie depuis l’automne dernier. À l’occasion de la Convention européenne du groupement, qui vient de se tenir à Monte- Carlo, il dévoile pour les lecteurs du « Quotidien » les axes de développement qui vont guider son action.

  • Philippe Pasdeloup détaille les grands axes de sa stratégie
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quels axes entendez-vous développer en prenant la présidence d’Alphega Pharmacie ?

PHILIPPE PASDELOUP.- Permettez-moi avant tout de préciser que ma nomination à la présidence d’Alphega Pharmacie ne constitue en rien une rupture avec la politique menée par mon prédécesseur. Au contraire ! J’entends marcher dans ses pas et poursuivre les actions qu’il avait mises en place. D’autant qu’elles ont motivé mon adhésion à ce réseau. Je souhaite donc continuer à fédérer...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.