Déclaration des remises : un système « machiavélique », selon l’UNPF

Déclaration des remises : un système « machiavélique », selon l’UNPF

Christophe Micas
| 06.03.2015
  • Déclaration des remises : un système « machiavélique », selon l’UNPF-1

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) se montre très critique vis-à-vis des nouvelles modalités de déclaration par les fournisseurs des remises consentis aux officinaux pour les spécialités génériques auprès du CEPS* (« Journal officiel » du 1er mars). « Le CEPS, qui fixe les prix des médicaments, voit son pouvoir encore renforcé par ce décret qui l’érige en organisme de contrôle de l’économie officinale. Il paraît évident qu’en demandant une déclaration...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
cf Pharmacien 06.03.2015 à 18h09

L'UNPF ne doit pas pleurer de cette situation.Les grosses pharmacies ont profité depuis des années de remises scandaleuses sur le générique largement au dessus des 40% avec des marges arrières alors Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 06.03.2015 à 17h28

Inutile M fournival. Gaertner va encore dire qu'on ne comprend rien, que tout est formidable, que LUI seul sait ce qui est bien et qu'IL va encore tout signer et sauver à LUI tout seul tout le petit Lire la suite

Répondre
 
jean l Pharmacien 06.03.2015 à 16h48

autres temps, même moeurs !!
on soulageait le malade autrefois en le saignant: ventouses, sansues...
rien n'a changé, les vampires ont changé d'âne, et ont de plus en plus faim

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.