Bromocriptine : restriction d’indication

Bromocriptine : restriction d’indication

Charlotte Demarti
| 18.02.2015
  • Coupe histologique d'un tissu mammaire pendant la lactation.

L’utilisation de la bromocriptine (Parlodel et génériques) a été associée à la survenue d’effets indésirables rares mais parfois graves cardio-vasculaires (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde et hypertension artérielle), neurologiques (principalement convulsions) et psychiatriques (hallucinations, confusion mentale). En raison de ces effets indésirables, les indications du médicament sont désormais restreintes et les précautions d’emploi renforcées. Ainsi, l’ANSM* indique...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires