Tiers payant : les petites mutuelles fustigent le plan des complémentaires

Tiers payant : les petites mutuelles fustigent le plan des complémentaires

Charlotte Demarti
| 13.02.2015
  • Tiers payant : les petites mutuelles fustigent le plan des complémentaires - 1

L’Association diversité et proximité mutualiste (ADPM), qui représente une centaine de petites et moyennes mutuelles, a fustigé le plan élaboré par les complémentaires santé pour généraliser le tiers payant d’ici à 2017.

Ce plan, proposé conjointement par la Mutualité Française, le Centre technique des institutions de prévoyance et la Fédération française des sociétés d’assurance, vise à créer d’un groupement d’intérêt économique (GIE) commun, grâce auquel le médecin pourrait vérifier les droits de ses patients lors d’une consultation.

Mais pour le président de l’ADPM, Jean-Louis Span, l’adhésion à ce système « va à l’encontre de l’autonomie des petites et moyennes mutuelles », qu’il souhaiterait renforcer. « On n’a absolument pas envie de transmettre nos fichiers pour que nous passions sous les fourches caudines de ce GIE », a-t-il déclaré, dénonçant ainsi « une nébuleuse où les petites mutuelles perdraient leur identité et le contact avec leurs adhérents ».

L’ADPM s’oppose également à l’utilisation de la carte Vitale comme support du tiers payant, une proposition initialement portée par la Mutualité Française mais pas par les deux autres familles de complémentaires.

Elle propose à la place une carte dédiée au tiers payant, aux couleurs de chaque complémentaire.

Avec l’AFP.
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Grille des salaires 2019 : le point officinal bloqué à 4,425 euros

Les partenaires sociaux de la branche se sont rencontrés hier, lundi 14 janvier, pour négocier la revalorisation 2019 de la grille des salaires. Aucun terrain d’entente n’a été trouvé. À peine l’accord sur les salaires conclu en... Commenter

Partenaires