Trafic de stupéfiants : un pharmacien écope de 18 mois de prison

Trafic de stupéfiants : un pharmacien écope de 18 mois de prison

09.02.2015
  • Trafic de stupéfiants : un pharmacien écope de 18 mois de prison-1

Un pharmacien bordelais a comparu devant le tribunal de grande instance de Bordeaux, fin janvier, pour avoir délivré près de 6 000 boîtes d’Actiq à un seul patient entre 2008 et 2010. Cet abus - une pharmacie ne vend en moyenne que deux à trois boîtes par an de ce dérivé morphinique - lui a valu une plainte pour escroquerie de la part de la CPAM. Le montant total des remboursements s’était élevé à 225 000 euros. Le pharmacien qui a plaidé la compassion pour son patient, a...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
DOMINIQUE S Pharmacien 25.02.2015 à 08h45

Le personnel a sans doute vu, mais tenait à son emploi. A moins que le pharmacien n'exerçât seul?

Répondre
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 10.02.2015 à 04h03

Il aura quand même fallu attendre plus de 2 ans et 6000 boîtes d'Actiq pour que la caisse réagisse ! Le grossiste n'a rien vu, la CPAM n'a rien vu, le personnel non plus, et c'est le seul abus relevé Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.