Maladie de Lyme : le gouvernement s’engage

Maladie de Lyme : le gouvernement s’engage

Mélanie Maziere
| 06.02.2015
  • Le tique, vecteur de la maladie de Lyme

Sans surprise, l’Assemblée nationale a écarté une proposition de loi UMP visant à mieux diagnostiquer, soigner et prévenir la maladie de Lyme. Ce texte avait déjà été rejeté en commission le 28 janvier. Les députés de la majorité partagent les objectifs présentés, mais estiment que les dispositifs actuels sont suffisants et qu’une loi n’est pas le meilleur outil pour aborder ce sujet. Ils ont cependant interpellé le gouvernement pour la mise en place d’actions concrètes, notamment à...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn : « les pharmaciens sont partie prenante des CPTS »

À l’occasion de ses vœux à la presse, la ministre de la Santé a qualifié 2019 d’année « de débats et de nouvelles mesures ». À l’aune du grand débat national, dont le ministère compte intégrer les conclusions, la concertation sera... Commenter

Partenaires