Les forces politiques après les attentats - Suprématie du Front national

Les forces politiques après les attentatsSuprématie du Front national

02.02.2015

Les attentats de janvier ont accordé un regain de suffrages à François Hollande, selon un sondage d’opinion Ifop publié par « Marianne » la semaine dernière. En effet, par rapport à une enquête réalisée dans des conditions identiques en octobre 2014, le président de la République gagne sept points, pour un total de 21 %. Cependant, le chef de l’État serait éliminé au premier tour car il arriverait en troisième position, derrière Marine Le Pen, qui caracole en tête à 29 % des voix, et derrière Nicolas Sarkozy (23 %) ou Alain Juppé (idem).

  • Marine Le Pen est littéralement devant la porte du pouvoir

Dans le cas où le candidat socialiste serait Manuel Valls, il obtiendrait 23 % des voix et ne serait donc pas davantage qualifié pour le second tour. En supposant un report total des suffrages de l’extrême gauche et des Verts, le candidat socialiste, M. Hollande ou M. Valls, ne pourrait compter que sur un total inférieur à 40 %, si, par extraordinaire, il se qualifiait. Pour autant qu’une enquête faite plus de deux ans avant le scrutin de 2017 soit valable, on s’acheminerait vers un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.