L’UNPF prête à relancer le débat sur l’ouverture du capital

L’UNPF prête à relancer le débat sur l’ouverture du capital

29.01.2015
  • Jean-Luc Fournival, président de l'UNPF

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) lance à partir d’aujourd’hui (et pour une durée de deux mois) un sondage en ligne sur les souhaits d’évolution des structures officinales, auprès des pharmaciens.

L’enquête, ouverte à tous, est cependant plus particulièrement destinée aux adjoints et aux étudiants. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une réflexion que souhaite engager le syndicat « afin de définir les modalités de modification des structures...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 18 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 30.01.2015 à 13h12

Ne critiquez pas sans avoir lu les questions du sondage . Certaines questions n'ont aucun rapport avec le réel avenir des prétendants , juste leurs estimations , pour des gens peu au courant , donc Lire la suite

Répondre
 
MARTIN M Pharmacien 30.01.2015 à 13h45

la questions ne sont pas trompeuses. aujourd'hui être propriétaire d'un fond de commerce de pharmacie, c'est prendre un risque financier en étant isolé. aucun autre commerce ne fonctionne comme ça... Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 30.01.2015 à 16h48

Vos différentes réponses sont d'une étonnante agressivité pour un "responsable" syndical. Si, il clair que ce sondage est trompeur parce qu'il n'annonce pas clairement sa destination. Il est Lire la suite

Répondre
 
NICOLAS T Pharmacien 30.01.2015 à 06h15

ça y est les REQUINS sont de sortie ! Les maques tombent ! Après avoir fait semblant d'être solidaires en septembre dernier, L'UNPF montre son véritable visage ! Défenseurs d'un exercice mercantile et Lire la suite

Répondre
 
MARTIN M Pharmacien 30.01.2015 à 13h47

bravo pour ta réponse. Je ne sais qui est le plus ireesponsable? pourquoi vouloir a tout pris supporter le risque financier du capital d'une pharmacie (qui dégringole de 10% par an) en restant Lire la suite

Répondre
 
MARTIN M Pharmacien 30.01.2015 à 14h00

n'importe quoi' et en attendant tu propose quoi grand malin??? surtout pas changer et voir les prix des fonds dégringoler? l'indépendance t'as réfléchis 2 minutes? elle te sert à quoi au juste? à Lire la suite

Répondre
 
FARID P Pharmacien 29.01.2015 à 18h07

Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas lancer un débat sur ce sujet de l'ouverture dont tout le monde parle à mots couverts ! Pourquoi diaboliser l'UNPF ? C'est trop facile ! Que tous ceux qui Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 29.01.2015 à 18h39

Oui il faut débattre, mais justement, DEBATTRE, donc avec tous les syndicats réunis (vive le 30 septembre !) et le CNOP ! Et certainement pas par le biais d'un sondage fallacieusement présenté comme Lire la suite

Répondre
 
CYRIL M Pharmacien 29.01.2015 à 17h35

Quelle déception de l'UNPF, alors qu'il faudrait au contraire renforcer l'indépendance pharmaceutique face aux investisseurs...

Répondre
 
MARIE R Pharmacien 29.01.2015 à 17h32

il n y a personne pour reprendre les petites et moyennes pharmacies ; alors nous les anciens nous voulons bien de nouveaux investisseurs; de toute facon ca ne peut etre pire que maintenant

Répondre
 
antoine r Pharmacien 29.01.2015 à 18h12

Tout est dit: "nous les anciens" ... vous vous êtes gavés pendant des années, et il faudrait que ce soit les jeunes qui trinquent ? Vendez a un prix correct, et vous en trouverez pleins des jeunes Lire la suite

Répondre
 
CYRIL M Pharmacien 29.01.2015 à 20h34

« Le prix des pharmacies est très correct ! Difficile de proposer moins de 50% du CA pour une jolie pharmacie de 1 000 000 €, avec potentiel de progression. Alors !? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.