Malgré une hausse du marché global du selfcare - L’automédication à la traîne

Malgré une hausse du marché global du selfcareL’automédication à la traîne

26.01.2015

Malgré une légère croissance du marché des produits selfcare (compléments alimentaires, dispositifs médicaux et médicaments de prescription médicale facultative), les produits d’automédication peinent à trouver leur place.

FRÉMISSANT. Le marché des produits selfcare - non prescrits, non remboursés et vendus exclusivement en officine - semble avoir retrouvé le chemin de la croissance en 2014. Avec des ventes en progression de 0,8 % et un chiffre d’affaires en hausse de 2,1 %. Mais aussi avec des disparités entre les trois segments principaux. Alors que les compléments alimentaires enregistrent une nette progression en volume (7,1 %) et en valeur (6,4 %), tout comme les dispositifs médicaux (5,8 % pour les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Telemedecine

À la Une Téléconsultation, mode d'emploi Abonné

Longuement expérimentée, la télémédecine va devenir une réalité pour tous les Français le 15 septembre prochain. Téléconsultation et télé-expertise sont désormais encadrées par un avenant à la convention médicale. Un nouveau dispositif dans lequel les pharmaciens devraient pouvoir trouver leur place. Commenter

Partenaires