Le Canada mentionne des effets secondaires graves pour l’Aricept

Le Canada mentionne des effets secondaires graves pour l’Aricept

22.01.2015
  • Le Canada mentionne des effets secondaires graves pour l’Aricept - 1

Des cas de rhabdomyolyse et de SMN (syndrome malin des neuroleptiques) sont signalés par Santé Canada, le ministère fédéral canadien de la Santé, en liaison avec la prise de donépézil (Aricept, Aricept RT et génériques), inhibiteur de la cholinestérase. Bien que rares, ces risques de destruction des tissus musculaires pouvant affecter le rythme cardiaque et les reins et entraîner de l’hypothyroïdie dans le premier cas, et de troubles des systèmes nerveux, musculaires et cardio-vasculaires dans l’autre, surviennent « plutôt en début de traitement ou lorsque la dose a été augmentée », précise l’agence fédérale. Elle ajoute que ces risques sont aggravés par la prise parallèle d’anticholestérols, d’antipsychotiques et de certains antidépresseurs. Canada Santé a lancé des avertissements aux prescripteurs et recommandé la plus grande vigilance lors d’apparitions de symptômes tels que fièvre, douleurs, raideurs musculaires ou articulaires, nausées et urine foncée, ainsi que délire ou agitation temporaires, tout comme arythmie. Au niveau mondial, 88 cas de rhabdomyolyse et 57 cas de SMN ont été rapportés en relation avec la prise d’Aricept du groupe japonais Eisai, commercialisé en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires