Une campagne pour améliorer le dépistage du cancer du col de l’utérus

Une campagne pour améliorer le dépistage du cancer du col de l’utérus

Charlotte Demarti
| 20.01.2015
  • senior menopause

40 % des femmes ne réalisent pas de frottis régulièrement et, après 55 ans, elles sont plus de 50 % à ne pas se faire dépister tous les 3 ans. Afin de les sensibiliser à l’importance du dépistage du cancer du col de l’utérus, l’Institut national du cancer (Inca) lance une campagne grand public avec deux spots radios dont le message principal est « contre le cancer du col de l’utérus, tous les 3 ans, un frottis, vous avez tout compris ». La campagne se décline également...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires