Le Maire (UMP) : « réduire l’État social » pour pouvoir « renforcer la sécurité »

Le Maire (UMP) : « réduire l’État social » pour pouvoir « renforcer la sécurité »

20.01.2015
  • BRUNO LE MAIRE

Le député UMP Bruno Le Maire a estimé au micro de BFM Télé et RMC que les manifestations du 11 janvier exprimaient le besoin de « refonder notre modèle » et de renforcer la sécurité, même s’il faut pour cela « réduire l’État social ». « Quand je dis renforcer les moyens de la police, de la gendarmerie, des armées, je dis qu’il va falloir réduire le nombre de fonctionnaires, parce qu’il va falloir financer tout cela », a lancé l’élu de l’Eure. « La...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 20.01.2015 à 18h12

« En gros, il fonctionne à enveloppe constante: on prend quelque part pour distribuer ailleurs.
Je ne vois pas d'économie dans le budget de l'état mais juste un arbitrage de ses dépenses ! Avec une Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 21.01.2015 à 15h42

Donc il n'a pas tort de proposer ça , faute de mieux . Reste à savoir si ses copains le laisseront faire ! Faire " du social " n'est pas toujours en relation avec le travail ( déclaré ) , le coût Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.