L’industrie, soutenue par les États, renoue avec les antibiotiques

L’industrie, soutenue par les États, renoue avec les antibiotiques

07.01.2015
  • L’industrie, soutenue par les États, renoue avec les antibiotiques-1

En décembre dernier, un rapport commandé par David Cameron, Premier ministre britannique, établissait que la résistance aux antibiotiques serait la première cause de mortalité en 2050. Or, comme le constate le journal « Les Échos » dans son édition d’hier, « l’absence de nouvelles molécules a créé une menace pour la santé publique (...), seules deux nouvelles classes de molécules ont été mises sur le marché en trente ans ». « Alors qu’on a frôlé la catastrophe ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bilan médication

À la Une Bilan de médication : en route vers l'observance Abonné

Le bilan partagé de médication ne semble pas encore être un acte très répandu dans les officines. Prévu par l’avenant n° 11 à la convention pharmaceutique signé en juillet 2017, l’arrêté définissant ses modalités de mise en œuvre n’est paru au « Journal officiel » qu’à la mi-mars. Mais déjà, de nombreux officinaux manifestent leur intérêt pour les formations qui lui sont dédiées. Commenter

Partenaires